Negocier assurance emprunteur

Grâce au vote par l’Assemblée nationale de l’article 29 bis B du projet de loi Sapin 2, tu vas très certainement bientôt pouvoir négocier ton assurance emprunteur pour ton prêt bancaire. Ceci grâce à un terme magique « Le droit de résiliation annuelle de l’assurance emprunteur ».

Negocier assurance emprunteur

L’avantage pour toi sera de pouvoir enfin faire jouer la concurrence sur un terrain traditionnellement verrouillé par les banquiers. Je te rappelle que les banques ont jusqu’ici toujours réussi à trouver la parade. En pratique, le nombre de dossiers de demande de substitution présentés aux banquiers est ainsi paradoxalement en baisse ces dernières années.

 

Loi Sapin 2 - Assurance emprunteur

L’objectif de cette loi est de te donner le droit de résilier l’assurance de ton prêt à tout moment.

 

Pour vous, cela se traduira par un gain en termes de pouvoir d’achat de plusieurs milliers d’euros. Bien conscients de l’énorme enjeu financier, les banques et Assureurs ont systématiquement fait obstacle à l’adoption du droit de résiliation annuelle. Et soulevé nombre d’arguments, y compris que l’ouverture du marché serait générateur d’inégalités entre assurés ! Un argument étrangement repris à son compte par le Collectif interassociatif sur la santé (Ciss) dans une lettre ouverte aux députés ! Pourtant, ce droit de résiliation permettra au droit à l’oubli pour les personnes malades d’être effectif. Pour un emprunteur qui devient éligible au droit à l’oubli en cours de prêt, la résiliation annuelle lui permettra ainsi de ne plus payer les surprimes liées à sa maladie passée (qui peuvent atteindre 300 % de la prime de base). Donc une bonne chose en perspective.

Joomla templates by a4joomla