Syndic de copropriété

Si un jour l’un de tes locataires a un différend au sein de la copropriété et souhaite faire remonter une réclamation, quelle doit être ta position en tant que propriétaire bailleur ?

Dans cet article je vais répondre à cette question, car si les problèmes ne sont pas légions, il faut savoir adopter le bon comportement pour gérer au mieux la situation.

Syndic de copropriété

Exemple (inspiré de faits réels) :

Un cambriolage a lieu dans le parking (pourtant fermé) de la copropriété et plusieurs voitures sont vandalisées. Ton locataire fait partie des victimes, il souhaite porter réclamation auprès du syndic de copropriété car depuis trois après le drame, les serrures et bip du portail n’ont pas été changés et les occupants s’exposent donc à une nouvelle intrusion.

Ton locataire te fait part de son souhait d’adresser un courrier au syndic et d’ajouter à sa requête son mécontentement sur la hausse des charges et le problème de l’éclairage collectif constamment allumé jour et nuit.

 

Obligation syndic

Si un jour tu reçois ce type de lettre tu ne dois pas rester silencieux. Il faut proposer au locataire de prendre en compte ses remarques et lui demander d’adresser son courrier en lettre recommandée avec accusé de réception auprès du syndic de copropriété. Il faut également rassurer le locataire en lui indiquant que vous appuierez son problème lors de la prochaine assemblée générale. Car c’est tout autant dans l’intérêt du propriétaire de veiller à la sécurité de son bien immeuble ou résidence et de réaliser des économies quand il y a du gaspillage énergétique.

Vous pourrez ainsi lui demander de vous mettre en copie de toutes communications faites avec le syndic. Vous serez ainsi informé de tous les sujets. Le locataire de son côté ne se sentira pas seul. Cela vous permettra de démontrer votre bonne volonté, de maintenir une bonne relation et de le fidéliser (si les problèmes avec la copropriété se résolvent J).

Joomla templates by a4joomla