Imprimer
Agence immobilière

Comment fonctionnent les agences immobilières

Les méthodes des agents immobiliers

Je vais vous parler d’une expérience totalement vrai de quelqu'un que je connais que je connais très bien. Ce que vous allez lire et une retranscription de la réalité. J'ai des amis qui ont souhaité vendre leur maison. Pour trouver un acheteur ils ont posté des annonces en ligne sur des sites web. Leur annonce indiquait clairement qu’ils ne souhaitaient pas faire appel à une agence immobilière.

Agence s’abstenir

La mention « agence s'abstenir » signifiait clairement qu’ils ne souhaitaient pas être contactés par une agence immobilière. Ils ont eu des appels de particulier mais aussi venant d'agence immobilière. Ils ont décliné les contacts venant des agences et ont acceptés les particuliers. Ces derniers sont donc venus faire des visites de la maison à vendre ou obtenir des informations sur le bien immobilier en vente.

 

Technique du camouflage pour l’agence immobilière

Il y a une agence immobilière qui s'est fait passer pour un particulier. La personne a donné son identité personnelle, un numéro de téléphone portable personnel. A aucun moment elle n’a indiqué faire partie d’une agence immobilière. Cette agence est donc venue faire la visite sans avoir décliné sa véritable identité. Une femme et un homme se sont présentés le jour de la visite, ils n'ont pas voulu mentir trop longtemps et ont rapidement annoncé leur véritable identité. Jusqu'à présent les contacts c'était fait par mail ou par téléphone et à chaque fois la personne avait utilisé ses coordonnées personnelles. Le jour de la visite ils ont annoncé faire partie d'une agence immobilière.

 

Maintenant que vous êtes là, visitez !!!

Pour le vendeur il était compliqué de faire machine arrière. Ils ont donc accepté de faire visiter la maison au deux agents immobiliers. D’ailleurs ils se déplacent peut-être à deux au cas où ils seraient mal reçu… (mais cela ne concerne que mon jugement personnel). L'agence immobilière a ensuite expliqué au vendeur qu'ils avaient des acheteurs potentiels. Ils expliquent également que leur maison et très intéressante, car ils n'ont pas de bien immobilier similaires à vendre. Comme ils ont déjà des clients intéressés ils pourront réaliser des visites très vite. Cet ensemble d'arguments fini par convaincre les vendeurs de souscrire à un mandat de vente. L'agence immobilière leur propose donc deux solutions.

 

L’agence immobilière propose un mandat d’exclusivité

La première solution consiste à leur proposer un mandat d'exclusivité, c'est-à-dire que le vendeur ne peut pas proposer le bien à une autre agence. Le problème c'est qu'il constate que le mandat exclusif lui oblige à fournir la moitié de la commission d'agence même s'il trouve lui-même un acheteur qui se porte acquéreur pour la maison.


Étonnante pratique des agents immobiliers

Le vendeur fut d’avoir très surpris de cette pratique. Pour ma part, quand ils m'ont expliqué cela, j'ai trouvé cette proposition incroyable. Comment peut-on demander au vendeur si la vente ne se fait pas par agence immobilière de reverser la moitié de ce qu’aurait était la commission d'agence tout cela sous prétexte que l'agence a travaillé pour lui en effectuant des visites ? Ainsi pour l'agence c'est tout bénéfice. Ils sont gagnants dans tous les cas. Ils ont un mandat exclusif et savent qu’aucun autre agence ne leur passera devant.

Et si le vendeur vend par ses propres moyens, ils toucheront tout de même une commission. Les vendeurs ont accepté ce mandat exclusif mais auparavant ils ont demandé un mandat non exclusif. L'agence leur a expliqué qui ne faisait plus.

 

Finalement, pas de mandat exclusif !

Après mûre réflexion et après avoir mené quelques recherches les vendeurs constatent qu'il existe toujours des mandats simples non exclusifs. Ils ont donc profité du délai de rétractation pour annuler la signature du mandat exclusif et ils ont demandé un mandat simple sinon ils ne traitaient pas la vente par une agence immobilière. Les vendeurs ont tout de même accepté de leur faire un mandat simple. Les vendeurs se sont dits au final que l'agence ne réussirait pas à vendre la maison puisque en ajoutant la commission d'agence de 13000 € le prix de vente devenait trop important. Ils se sont dit qu'ils ne perdaient rien à vendre via une agence immobilière et à continuer à vendre de leur côté à un prix inférieur.

 

La vente immobilière se poursuit

Les vendeurs ont continué à faire des visites de particulier à particulier. L’agence immobilière a également effectué des visites de son côté. Au final une offre sérieuse est arrivée via l’agence immobilière. L'acheteur pouvait payer au comptant. C'est-à-dire que l'acheteur n'avait pas besoin de contracter un emprunt bancaire auprès de sa banque. Il avait les liquidités suffisantes pour acheter la maison en totalité. C'était donc un argument de taille à faire valoir par l'agence immobilière pour convaincre mes amis vendeurs d'accepter l'offre même si elle était en dessous du prix affiché. Les vendeurs ont bien essayé de faire remonter le prix mais leur contre-proposition n’a fonctionné que pour 3000 € supplémentaires. Au final tout s'est bien passé, les signatures se sont déroulées dans les délais impartis et la remise des clés a pu se faire comme prévu.

 


Commission d’agence immobilière

L'agence immobilière a obtenu sa commission de 13000 € via le notaire et les vendeurs ont obtenu une somme en cash. Pour moi, cette histoire est intéressante à vous rencontrer, car je trouve que les méthodes utilisées par certaines agences immobilières sont quelques peu critiquables. En effet mentir sur son identité et se faire passer pour un particulier me dérange un petit peu. Deuxièmement forcer le client à prendre un mandat exclusif en prétextant que les mandats simples n'existent plus me semble des pratiques assez limites. Enfin demander à recevoir la moitié de la commission me paraît totalement illusoire quand on sait que le vendeur veut essayer de vendre par ses propres moyens. Enfin si l’un de vous connait un agent immobilier qui est capable de m’expliquer ce fonctionnement-là, je serai heureux de publier un article à ce sujet.

 

Bilan de cette histoire de vente immobilière

Le point positif de cette histoire c'est que la vente s'est réalisée assez rapidement, c'est-à-dire moins de 2 mois après la mise en ligne de la première annonce. L'agence a donc effectivement été rapide pour trouver un acheteur. Visiblement l'acheteur avait un profil de professionnels de l'immobilier et il souhaitait passer par une agence et non directement avec le vendeur. Cela lui assurait une certaine confiance vis-à-vis du bien immobilier et de ses caractéristiques. La crainte de l'acheteur c'était d'acheter une maison avec des vices cachés. En passant par un professionnel de l'immobilier il s'assurait acheter un bien qui avait pu être contrôlé. Cette analyse vous en conviendrez et quelque peu critiquable. Je ne suis pas sûr que l'agence immobilière inspecte tous les recoins de la maison pour vérifier qu'il n'y avait pas de problème.

 

Me concernant à l’heure où j’écris ces lignes (2017) je n’ai jamais vendu de bien immobilier. Je saurai désormais à quoi m’en tenir quand je publierai une annonce de vente. Je ne sais pas si à ce moment-là je ferai appel ou non à un agent immobilier. Ce qui est sûr c’est si je délègue la vente d’un bien immobilier, je ferai le tour des agences immobilières pour discuter et surtout négocier les conditions de chacune d’entre elles.

Voilà j'espère que cet article vous a plu et vous éclaire un petit peu plus sur les méthodes utilisées par les agences immobilières. Quand vous verrez une annonce en ligne de vente d'un bien immobilier qui contienne la notion « agence s'abstenir », vous repenserez à l'histoire que je viens de raconter.